En France, historiquement les produits de contention (chaussettes de contention, bas de contention et collants de contention) sont classés en 4 classes.

La pression de compression est mesurée au niveau de la cheville en mmHg (millimètre de mercure) ou hPa (hectopascal) :

- entre 10 et 15 mmHg soit 13 à 20 hectopascals (hPa), on parle de classe 1

- entre 15.1 et 20 mmHg soit 20.1 à 27 hectopascals (hPa), c'est la classe 2

- entre 20.1 et 36 mmHg soit 27.1 à 48 hectopascals (hPa), la classe 3

- supérieur à 36 mmHg soit 48.1 hectopascals (hPa) >, il s'agit de la classe 4, obtenue oar superposition de classe 1+3 ou 2+2.

La classe de compression doit figurer sur l'ordonnance que vous pouvez nous envoyer à toutelacontention@gmail.com en cas d'achat complémentaire, vous devez aussi respecter la dernière ordonnance de votre médecin.

Attention à l'étranger d'autres classifications existent.

A savoir : merci Wikipédia !

Le mmHg signifie millimètre de mercure. C'est une unité de pression reconnu par le Bureau International des Poids et Mesures. Le millimètre de mercure vaut environ 1/760e de l'atmosphère et 133.322 pascals.

                                                                                                                                      

Une classification internationale CEAP (Clinique-Etiologique-Anatomique-Physiopathologique) catégorise les affections veineuses chroniques en différents stades de C0 à C6 (voir tableau ci-dessous). Chaque stade clinique correspond à un niveau de compression et donc à une classe. Les fabricants ou les professionnels de santé comme nous se doivent de respecter ce classement  établi selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) 

Classification_CEAP

Contention de classe 1

La contention de classe 1 couvre les stades C0 et C1, il s'agit d'une compression légère. On parle de maintien ou confort. Elle convient pour des symptômes bénins mais gênants tels que les impatiences, les fourmillements, le prurit, la sensation d’œdème vespéral et les jambes lourdes mais aussi en cas de varices réticulaires d'un diamètre inférieur à 3mm et télangiectasies lorsque ces troubles ne sont pas associés à des manifestations sévères.

En cas de prescription de contention de classe 4, elle peut venir en complément d'une contention de classe 3.

Elle vient en prévention lorsque vous restez longtemps en position debout comme les professions commerciales par exemple ou lorsque vous voyagez en avion.

Contention de classe 2

La contention de classe 2 couvre les stades C1 et C2, elle convient au traitement de varices naissantes d'un diamètre inférieur 3mm ou de veines variqueuses ou varices supérieures à 3mm et télangiectasie. Il s'agit d'une compression moyenne, la plus prescrite.

Elle est également recommandée chez la femme enceinte pendant la grossesse ou après l'accouchement. Les voyageurs l'apprécieront lors de déplacement de plus de 4 heures en avion notamment.

Contention de classe 3

La contention de classe 3 couvre les stades du C2 au C5, il s'agit d'une compression forte correspondant au traitement de l'insuffisance veineuse chronique et profonde, en cas de risques de thrombose veineuse profonde ou phlébite.

Contention de classe 4

La contention de classe 4 convient en cas d'ulcères fermés (cicatrisés) ou ouvert (non cicatrisés).

Il n'existe pas de chaussettes de contention, bas de contention ou collants de contention de classe 4. La prescription médicale doit préciser l'ajout d'une contention de classe 1 + 3 ou d'une contention de classe 2 + 2.

En cas de questions supplémentaires, n'hésitez pas à nous contacter par mail à toutelacontenton@gmail.com , nous vous répondons rapidement.